Rendez hommage à votre cher loulou, n'hésitez pas ...A vos plumes !

 

 

             

 

 *******************

 

 

A Toi LEVRIER MON AMOUR!

Oui, depuis toujours j'admirais,
Ton port altier, ton élégance.
Et pourtant, c'est vrai j'ignorais,
Quelle pouvait être ta souffrance.
Les curieux hasards de la vie,
Une belle princesse aux yeux d'or
Sur mon chemin ont mis.
La misère était son sort,
Comme ses frères de douleur.
A travers elle j'entendais
Leurs gémissements et leurs pleurs.
Et là j'ai su qu'à tout jamais,
 Je me battrai pour leur bonheur.

Oh toi, Lévrier mon amour,
 Dans mon coeur tu seras toujours!

 

                                                       Marie
                                                      

 *******************

 

 

L'espoir des Galgos.......

 

  Je cours, je cours dans cette plaine,

Je cours je cours à perdre haleine.

Mon pauvre corps brûlant de fièvre...

Mais il faut attraper le lièvre,

Car tu es là et tu attends,

Pour voir si je suis performant...

Si j'échoue quel sera mon sort?

Je le sais déjà, c'est la mort,

Si terrible, pour mon malheur,

Il faudra venger ton honneur!

Pour toi la chasse est un jeu,

Et nous en connaissons les enjeux!

Pour toi, nous sommes des objets,

Sur lesquels tu peux te venger.

Tous nés pour souffrir

Là est notre seul avenir..

De notre course tu veux être fier,

Sinon, nous sommes voués à l'enfer!

Qu'avons nous fait pour être maudits,

Nous si beaux, si doux, si gentils?

Nous ne demandons qu'à t'aimer,

Mais tu sais que nous mépriser!

Nous te mendions ton affection,

Mais en retour c'est le bâton!

Sur ton quad tu nous entraînes,

Mais celui qui est à la traîne,

Sera sacrifié sans pitié,

C'est ce qu'il aura mérité!

La perte de notre vitesse

Est notre grande faiblesse,

Alors nous devenons un poids

Dont tu te débarrasseras,

Très souvent c'est la pendaison

Au nom de la tradition!

Enfermés sans boire, sans manger

La mort lente est notre destinée.

Voilà notre sort pauvres Galgos

Entre les mains des galgueros!

Ceux de nous qui ont de la Chance,

Soulagés de leur souffrance,

Pourrons partir vers d'autres pays,

Où les Galgos ne sont plus maudits!

Fini la faim, les coups, la peur,

C'est une route vers le bonheur,

Qui s'ouvre à nous désormais.

Notre vie sera transformée.

Grâce à vous nos chers Adoptants,

A vous à qui nous devons tant,

La chaleur de votre tendresse,

La douceur de vos caresses,

Feront oublier ce passé

Toujours aussi lourd à porter.

Désormais tout votre amour

Nous sera acquis pour toujours.

Mais peut-être qu'un jour viendra,

Où l'Espagne se réveillera!

Avec l'ouverture de nos cages,

Nous ne serons plus otages.

Dans les plaines d'Andalousie,

Courir libres sera notre vie,

Mais pour notre plus grand bonheur,

Et non esclaves des chasseurs ! Marie

                                      

******************

 

 GEISHA

 

Geisha, ma Princesse aux yeux d'or,

Ô combien je t'adore,

Tu n'es pas née dans un château,

Mais entre les mains d'un bourreau.

Quand tu as croisé mon chemin,

J'ai voulu changer ton destin

Pour toi ma douce Princesse ,

Qui me donne tant de tendresse.

A travers toi, qui as souffert,

J'ai découvert tout leur enfer,

La cruauté des galgueros,

S'acharnant sur vous pauvres Galgos!

Pour eux vous êtes des outils,

Lévriers si doux, si gentils.

Grâce à toi ma douce, mon amour,

Pour eux je me battrai toujours!

Oui toute ma vie désormais,

J'ai promis de leur consacrer,

Pour qu'ils oublient tous leurs malheurs,

Pour leur offrir enfin le bonheur.

Que leur souffrance soit finie,

Qu'ils trouvent enfin leur Paradis.

  Marie

 

 

*************** 

 

"Ma jolie MARIYYA

 

il était écrit, qu'une seconde fois tu serais sauvée.

Il en fallu de peu que tu soies donnée.

De toi, sans aucun scrupule, on voulait se débarrasser.

Dans ce grand garage, abandonnée, sans aucun soin donné.

Quelle nouvelle souffrance tu as dû endurer.

Sans l'intervention de personnes bien attentionnées,

Où serais-tu aujourd'hui passée ?

ANNIE et JEAN-CLAUDE, que le chagrin avait brisés,

T'ont tendu leurs bras pour mieux te protéger.

Et, depuis ton arrivée, leurs plaies se sont pansées.

Que votre vie soit belle à tous les trois à tout jamais."

  Natacha

 

***************

 

PALOMA

 

"Sans l'amour de ma douce MARIE-FRANCOISE, petite tête blonde, où serais-tu passée ?

Personne ne daignait te regarder.

Pourtant, tes petits yeux si tendres, ne cessaient de regarder,

De chercher celui ou celle qui saurait t'aimer.

Et, c'est l'Ange de Beauregard qui, devant toi s'est présenté.

Sur ton regard si touchant, elle a su se pencher.

Mais le plus beau, c'est qu'à toi, elle n'a pu s'arrêter...

BRUCIE et toi, les dernières adoptées,

Sont venues rejoindre ODIN et ESQUIVA, les premiers arrivés.

Je vous souhaite un joyeux anniversaire à toutes les deux et,

Vous envoie mes plus doux baisers."

  Natacha
 

 

 *****************

     Pour toi Prince,

 

   Mon beau PRINCE au désespoir

Tu ne voulais pas la gloire, 

Ni la pitié ,

Juste la liberté !

Détesté en Espagne

Avec tant de hargne.

Arrive en France

    ça c’est une chance

Arrive chez nous

Pour des gros câlinous

   Contre mon cœur

Pour ôter tes peurs.

Tu es plein de malice

 Et j en suis complice,

Toi l’animal de compagnie

Tu es plus qu’un Ami !

      SYLVIE.

 

 *****************

 Quenita

 

Ma puce, ma douce 

       Tu sais, tu es toujours là,

       Et je te sens auprès de moi .

       Mais je t'ai vue tant souffrir,

       Que depuis, j'ai du mal à sourire .

       Chaque fois que vers toi, va ma pensée;

       Ma gorge se serre; je me mets à pleurer !

       Promis; dès que mon cœur se sera apaisé;

       Je t'écrirai des mots d'amour et d'amitié .

       Mais, aujourd'hui, je peux t'affirmer;

       Que jamais, c'est sûr; je ne t'oublierai.

       Va, ma Grande et repose en paix;

       Je t'envoie plein de caresses et de baisers .

                

                ta "maman" provisoire !

         Michèle

 

****************
ESQUIVA, ODIN

Oh combien, vous avez souffert,
Oui, chacun de votre côté.
Votre vie était un enfer,
Mais vous vous étiez résignés.
Toi, pauvre petite Mère,
La vie tu as toujours donnée.
Et toi Odin, si beau, si fier,
Ton œil à jamais s’est fermé.
Pour eux, vous n’étiez plus rien,
Alors ils vous ont rejetés !
Esquiva sur ton chemin,
Ce bon Juan , tu as rencontré.
A San Anton, toi bel Odin,
Ton galguero t’a amené.
C’est là qu’un jour vos destins,
 
Ce sont à tout jamais liés,… 
L’espoir est venu de France,
Votre histoire les avait émues,
Soulager votre souffrance,
Vous amener, était leur but,
Mais il faudrait vous séparer,
Et cela déchirait leur cœur,
Mais quelle famille pourrait,
Vous donner le même bonheur?
Et le miracle est arrivé..
Et ce n’était pas un hasard,
Oui, le paradis existait,
Au domaine de Beauregard,
Ce havre de paix et d’Amour,
Où cette famille de cœur,
Va veiller sur vous pour toujours,
En faisant votre bonheur.
   Marie

**************** 

Pour BUDI,
Dans cette maison enfermé,
Un monstre t’avait condamné !
Mais pour ta vie tu as lutté,
Cris et hurlements t’ont sauvé.
San Anton ce havre de paix,
Où ton âme fut consolée.
C’est vers la France qu’un beau matin,
Tu es parti vers ton destin.
Un destin de joie et d’amour,
Qui enfin t’attend pour toujours.
Catherine est venue vers toi,
Elle t'a pris dans ses bras,
Sur elle ton regard s'est posé,
Vous vous êtes de suite aimés.
Quelle est belle la liberté,
Que dans le Gers tu as trouvée.
Ces Enfants, tes copains Galgos
C'est bien le bonheur le plus beau,
Que tu souhaites à tous tes frères,
Restés là-bas dans la misère.
Que cesse enfin leur souffrance, 
En partant un jour en France,
Ou bien vers un autre pays,
Où les Galgos ne sont pas maudits !

  Marie
 

****

 

Budi et Catherine

 Au fond de mon Andalousie natale,

Mon défaut était celui d’être un chien et pire : Un Galgo !

Mon bourreau m’a enfermé dans une maison abandonnée, pour y mourir lentement,

Mais pour une fois, j’ai gagné !

Entre deux hurlements, avec la peur, la faim, la soif….

J’avais un seul rêve, celui de ma liberté…

Mon rêve s’est réalisé, un anonyme a entendu mes cris,

Et là une succession de « bonnes fées »ont pris soin de moi,

M’ont juré que j’existais, que le cauchemar était fini.

Le 4 Janvier 2011, dans ma cage de transport à Irun,

Avec mes copains Amalia, Gabriel etLlorica,

Je ne comprenais plus rien....

Puis je l’ai regardée, sa main est venue caresser mon visage,

Elle me serrait contre elle.

J’ai su à cet instant que je serai toujours auprès d’elle…

Budi son « petit bonhomme » !

 

Lettre de Budi (aux bons soins de Catherine). 

 

    ******

BUDI, beau prince aux yeux d'or emprisonné,

Tu attendais que ta princesse vienne te délivrer.

Dans ton donjon, enfermé, jamais tu n'as capitulé,

Ta soif de vivre t'a donné la force de ne pas céder.

Ton bourreau avait pourtant pris soin de t'enchaîner,

En fermant cette porte, tu ne pouvais t'échapper.

Mais les contes de fées, pour les Galgos, semblent exister,

Une princesse, en croisant ton regard, n'a pu résister. Guidée par ses chevaux, elle a couru pour t'enlacer,

Et c'est à la frontière, que vos destins se sont scellés.

Ta princesse était au rendez-vous, comme indiqué, Aussitôt dans ses bras, tu es venu te réfugier.

Il aura suffi d'une étreinte et d'un doux baiser,

Pour échapper à ton cauchemar et, enfin te réveiller. Depuis une année, tu foules ton domaine, à grandes enjambées,

Dans ton paradis Gersois, on admire ta beauté.

La belle FABIOLA, a retrouvé auprès de toi sa gaité,

Le doux DUERO, contre toi vient le soir se lover.

BUDI, beau prince aux yeux d'or, ta princesse adorée,

Te gardera auprès d'elle, pour l'éternité, sois en assuré.

     Natacha

*******************

 

    Mon NINO,

 

Le 21 juin 2011, nos regards se sont croisés, Ce jour là, notre avenir était déjà tracé...

 

Le 26 juin 2011, personne n'a voulu t'adopter, Normal, sous la table tu étais caché...

 

Depuis 2 ans, tu illumines notre maison

Et entre nous, c'est juste magique

Depuis 2 ans, tu es mon grand garçon

Avec ce tout petit air angélique...

 

Ce jour, tu es parti au pays des galgos

Tes amis te feront vite une place

Car tu auras toujours le coeur le plus gros

Où tu passeras, tu laisseras ta trace....

 

Ne m'oublie pas mon NONO

Un jour ensemble nous marcherons

Ne m'oublie pas mon NONO

Tu es encore dans ma maison...

 

Je t'aime ................

 

Ta petite maitresse  

Nadine ta petite maîtresse.

 

 

*******

 

A toi NINO....

 

Nino le soleil de sa vie

Pourquoi si vite es-tu parti?

Mais pourquoi le sort si cruel

T'a si vite séparé d'elle!

En toi elle a de suite aimé

 Ton regard parfois si inquiet,

Tes beaux grands yeux ourlés de noir.

En elle était ton espoir,

D'oublier ton  triste passé.

Peu à peu tu y arrivais.

Enfin tu trouvais le bonheur.

Dans ses bras aussi protecteurs.

Mais ta course s'est arrêtée,

Ta pauvre vie s'en est allée....

Nadine est au désespoir

De ne plus jamais te revoir.

Il nous faut tous la soutenir,

Et garder le doux souvenir 

De toi le Cow-boy dégingandé,

A la démarche chaloupé.  

Adieu très cher petit Nino,  

Repose en paix tout la haut.  

  Marie   

 

********************

 

"Pour GEORGIA

Georgia,mon premier chien a moi,

Mon première grand amour...

Je te rassure toujours,

Même si toi défois tu ne comprend pas

Pourquoi je te serre si fort dans mes bras,

T'as venu t'en esspérer,

Me remplie le coeur à j'amais.

Pour moi tu est la gentillesse et la beauté incanée,

Tu lie dans mes Pensée...

On aimerais tous les sauver

T'es frères et soeurs condamnée

Et Grâce a toutes c'est associations dévouées,

Les Galgos martîriser Seront du passé." 

 

 JEANNE

 

*****

Adieu Georgia !

 

"Georgia ,tu me manque deja

Ce matin tu ma quitter

Dans mes bras tu est partie...

Que vais-je faire sans toi

Ma Georgia guide moi...

La mort ta frapper

Un os ta perforer...

La gourmandise est un vilain defaut

Toi qui a trouver ce bon oiseau

Mais il t'a été fatale ...

Je venais de t'avoir

Et malheureusement je suis obliger de te dire aurevoir...

Je t'aimer tellement et je t'aimerai toujours..

Pour toi je verse c'est larme

Qui m'écorche comme des lames...

Repose en paix au paradis des Galgos..

 "Jeanne ta maîtresse" 

 

*****

Georgia,

 

C'est Jeanne qui t'avait choisie,

Tu étais la chienne de sa vie.

Longtemps elle t'avait attendue,

Un jour enfin tu es venue!

Tes yeux étaient couleur de miel,

Ta robe d'un beau roux pareil.

Georgia, si douce et si jolie, 

Sa confidente,  son amie.

Ton petit coeur battait pour elle, 

Vous étiez fusionnelles.

Avec elle, tu oubliais 

Les peurs, l'angoisse du passé.

Dans ses bras tu avais trouvé,

Tout l'amour que tu méritais.

Mais la vie si cruelle,

A jamais t'a séparé d'elle.

Repose en paix petite Galga,

Jeanne pensera toujours à toi.

  Marie

 

*********************

 

Artémis.....

 

Tu es née en Andalousie,

Pour Saskia tu étais Aurelie.

Puis tu es partie vers la France

Pour oublier tes souffrances.

Déjà Jeanne t'attendait...

Son petit cœur était brisé,

Mais sa petite étoile veillait,

Tu allais être son messager.

Avec toute ta tendresse

Tu allais panser sa détresse.

Vous vous êtes de suite aimées,

L'une pour l'autre destinées.

Si jolie petite galga,

C'est aujourd'hui grâce à toi,

Artémis petite poupée,

Qu'enfin Jeanne est apaisée.

Pour toi, fini le froid, la peur

Devant vous la route du bonheur.

Cette vie que tu méritais,

Près de Jeanne tu l'as trouvée.

Soyez heureuses à tout jamais

C'est là notre plus grand souhait!

Marie


Les réactions

Avatar jeanne laroui

Georgia ,tu me manque deja ce matin tu ma quitter dans mes bras tu est partie...Que vais-je faire sans toi ma Georgia guide moi...La mort ta frapper un os ta perforer...La gourmandise est un vilain defaut toi qui a trouver ce bon oiseau ,mais il t'a été fatale ...Je venais de t'avoir et malheureusement je suis obliger de te dire aurevoir...Je t'aimer tellement et je t'aimerai toujours...Pour toi je verse c'est larme qui m'écorche comme des lames...Repose en paix au paradis des Galgos...
Jeanne ta maîtresse

Le 28-04-2014 à 10:16:59

Avatar Jeanne DD

Chère Jeanne,

Quelle tristesse d'apprendre cette nouvelle ce matin. Je suis de tout coeur avec toi, je sais ce que c'est que de perdre un animal qu'on aime tant. Georgia etait arrivée en même temps qu'Artemis il y a un an, vous etiez déjà très fusionnelles toutes les deux quand nous vous avions vues cet été. Elle aura vécu de beaux moments avec toi.
Je t'envoie tout le courage du monde pour surmonter cette épreuve difficile. Mes parents aussi pensent tres fort à toi.

Jeanne

Le 29-04-2014 à 11:17:40

Avatar Marie-Line Brisse

Jeanne,

Les mots sont difficiles à trouver. Perdre un animal est terrible, et plus encore lorsqu'on est aussi jeune que toi.
Je me rappelle encore de la première chatte que j'ai eue, et je ne l'oublierai jamais. J'avais à peine douze ans, et aujourd'hui j'en ai quarante de plus... Une relation aussi fusionnelle ne s'efface jamais, Georgia ne sera jamais loin de tes pensées. Le temps t'aidera à supporter son absence. Je me rappelle très bien de vous deux lors de la rencontre du 06 août 2013 et votre amitié m'avait plu.

Je te souhaite beaucoup de courage, et je ne peux pas m'empêcher d'avoir de la buée dans les yeux en pensant à ce qui t'arrive.

Marie-Line

Le 29-04-2014 à 13:44:47

Avatar Murielle D

toutes mes pensées vont vers toi Jeanne
dans cette terrible épreuve que nous redoutons tous
nous ne nous connaissons pas
mais je partage ton chagrin
et je suis sûre que tout là haut,
au paradis des galgos, Georgia veillera sur toi .
Murielle

Le 29-04-2014 à 19:35:11

Avatar catherine jamein

Chère Jeanne. Tu vas passer une épreuve des plus difficiles, perdre son animal tant aimé. Tu peux regarder le site, j'ai tant pleuré ma Fabiola, ma première galga que j'aimais tant. Chaque jour je pense à elle aussi. Mais dis toi que tu lui as donné un bonheur qu'elle n'espérait pas, que vous avez été si heureuses ensembles. Pour elle, un jour, tes yeux se poseront sur un des ses frères de misère et tu l'adopteras pour lui offrir que de l'amour et ta princesse sera fière de toi parce que sauveras un des ses frères martyrs. Je te souhaite plein de courage, de bonheur aussi malgré le chagrin. Et la force de donner encore plein d'amour....mes cinq galgos se joignent à moi pour t'embrasser.

Le 30-04-2014 à 13:30:51

Avatar Marie-Françoise BAGGIONI

Belle et douce Georgia , à qui l'adorable Jeanne a donné tout son cœur, nous ne t'oublierons jamais tu sais, et tu fais pour toujours partie de Lévrier mon Amour.
Mille bisous sur ton nuage du Paradis des galgos ainsi qu'à ta petite maitresse qui t'a offert un merveilleux poème.
Marie-Françoise

Le 02-05-2014 à 00:20:43

Avatar jeanne laroui

Sa fait si chaud au coeur de m'aider,j'ai vécu tellement de chose avec elle tellement de câlins ,tellement d'amour...Mais maintenant sans elles je suis perdu ....Je n'ai plus cette petite truffe qui vient me reconforter ou encore c'est beaux yeux caramels ou cette petite tête qui demande a ce faire gratter le cou...On commencer vraiment a s'attacher mais la vie ma arracher ma meilleur amie,ma louloute,mon tous...J'ai si mal...Elle est morte dans mes bras et je pleurer car je ne pouvais rien faire pour elle ...Alors que elle pouvais toujours faire un petit truc pour moi...Je n'ai pas pu lui rendre tous l'amour qu'elle m'a donner tellement c'était fort ...J'en veux a la vie ,je m'en veux ,mais j'essaie de relativisé et d'oublier même si il y aura toujours un événement dans la journée qui mis ferra repenser...J'éspère retrouver un autre loulou qui pourra me soulager...Merci de me soutenir j'en suis très reconnaissante ...
Jeanne

Le 02-05-2014 à 17:28:07

Avatar Jeanne D-D

Quel magnifique poème Marie, j'ai toujours la larme à l’œil quand je le lis. Quel bonheur d'avoir cette princesse à mes côtés depuis maintenant plus d'un an ! Merci d'avoir eu confiance et de nous l'avoir confier, puis Athéna ensuite ! Ces deux chipies sont des amours !

Le 11-06-2014 à 10:52:17

Réagir


CAPTCHA