Sauvetage du 1 er mai 2015

 

Sauvetage du 1er mai 2015 :

NOELLA - GUSTO - BIZOU

 

22 h, nous sommes fébriles… Michèle vient de nous envoyer un SMS un
peu plus tôt «  arrivée des 3 loulous prévue entre 22h30 et 23 h…puis,
« je suis sur le parking de la poste ».. ; ils sont là…. Pat va à la
rencontre de Michèle pour l’accompagner jusqu’à la maison où Joss,
Martine, Cat, André, Thierry et moi-même les attendons, lampes à la
main.

Les portes du fourgon s’ouvrent et c’est toujours la même émotion
qu’il y a des années en arrière ; ils sont là à attendre qu’on leur
ouvre la porte vers la liberté, du moins pour l’instant, la porte sur
une pause pipi bien méritée après quelques 13 h de route……

Un petit bébé de 5 mois, plein de fougue, un chien d’eau espagnol
encore très craintif, un jeune labrador, un petit loulou avec un œil
atrophié,  des boules de poils de toutes tailles et de toutes
couleurs…. Un beau sauvetage comme on les aime.

Et oui, je ne les oublie pas…patience… voici notre NOELLA, la jolie
galga tout de suite bien dans ses patounes qui porte un grand intérêt
à la croûte de pain posée pour les oiseaux de la nature… , notre
GUSTO, fringant galgo bringé qui vient de suite nous faire des
papouilles et et …. Notre petite BIZOU qui porte bien son nom
tellement, elle est agréable, calme et on a juste envie de lui faire
tellement de bisous….

Ils sont tous là depuis le temps que nous attendions leur arrivée…
nous ne remercierons jamais assez Michèle de l’association GALGO-
LOVERS pour avoir changé son trajet habituel pour nous remonter

nos 3 loulous d’Andalousie.

A ce jour, NOELLA rebaptisée NOLLA coule déjà des jours heureux dans
sa famille en Bretagne, GUSTO continue à faire le joli-cœur dans sa
famille d’accueil et BIZOU se fait câliner dans sa famille d’accueil.

 

Nadine.

Les réactions

Avatar Catherine BIAGINI

Comme le dit si bien Nadine, un beau sauvetage comme nous les aimons et ces 3 loulous sont des amours, comme d'hab dirais-je. Nous n'en avons pas parlé Vendredi soir mais je sais qu'à l'arrivée de Michèle nous avons tous eu une pensée et un pincement au cœur en pensant à Saxo, petit ange qui n'a pas eu de temps pour apprendre ce qu'était le bonheur.
Pauvre loulou, je pense souvent à toi et là où tu es maintenant tu ne souffres plus et tu veilles sur tes copines & copains.
Cat

Le 04-05-2015 à 22:08:23

Réagir


CAPTCHA