Médiévales à Bourg/G. les 2 & 3.09.2017

 

MEDIEVALES DE BOURG SUR GIRONDE 2017

 

 

Le Samedi 2 Septembre 2017 :

 

Notre petite équipe se retrouve à 8 h sur le terrain en terre de BLAYAIS. Le ciel est gris, il « pleuviote » mais nos cœurs sont plein de soleil. JOSSELYNE nous a devancées et deux gentils damoiseaux, orfèvres de leur état, l’ont aidé à monter le barnum ! Nous sommes toujours agréablement surprises par l’esprit d’entraide et la bonne humeur qui existent entre les exposants de ces manifestations. NADINE, MARIE, MICHELE n’ont plus qu’à installer l’équipement, les loulous, et enfiler leurs robes de princesses et costume de page.

 

Hélas, Gente dame CAT n’a pu se joindre à nous : la veille au soir, elle est montée dans son carrosse afin de traverser le royaume de France pour tenter de récupérer un facétieux galgo qui s’était » fait la belle » laissant sa famille d’adoption dans la détresse. Rassurez vous : dame NADINE a été tenue au courant minute par minute grâce à un accessoire peu médiéval : le téléphone portable et OUF ! En fin de journée le coquin galgo était à nouveau au bout d’une laisse.

 

Le soleil est là, et bien là ! Nous en profitons pour promener nos loulous et jeter un coup d’œil sur les installations. Beaucoup d’artisans cette année, et de qualité. En face de notre logis se trouve un forgeron, sa forge se trouve dans la gueule d’un magnifique DRAGON de fer, les ailes déployées d’une superbe chauve-souris (une autre de ses œuvres) lui serviront de protection contre les rayons du soleil. D’autres  artisans  proposent  vêtements  et  coiffes  du moyen-âge, armes, sacs, ceintures de cuir et cornes à boire, bijoux. Il y a aussi des confitures, miels, et hydromels et aussi des jouets, boucliers et épées pour enfants .Des fabriquants de TROLLS et DRAGONS en céramique et en tissu enchantent notre imaginaire.

 

Un espace jeux anciens pour les enfants a été également prévu. Tout à côté un bourreau imposant conte avec beaucoup d’humour la vie du moyen-âge. Il a un réel succès ! Mais nos gentes dames et leurs élégants galgos font leur effet aussi. Nous allons nous retrouver à l’affiche de nombreux album photos familiaux. Il faut dire que nos courageux compagnons à 4 pattes débordent de gentillesse avec leurs admirateurs. Même les tous petits bambins, intimidés par la stature de nos loulous, osent les approcher pour leur faire mille câlins.

Nous continuons la promenade pour découvrir les fauconniers avec leurs oiseaux qui ne semblent pas trop apprécier nos gentils galgos.

 

Plus loin, autour d’un étang, où nagent paisiblement canards et ragondins, une sorte de petit zoo attire de nombreux visiteurs. On y découvre : buffle, dromadaire, lama, petites chèvres, vaches, ânes, chevaux et poules de collection. Les enfants y font des tours de poneys pendant que leurs parents se font dire la bonne aventure par une charmante cartomancienne dans une roulotte joliment décorée.

 

Mais nous devons revenir à notre stand ; les visiteurs arrivent et s’approchent pour nous poser mille questions sur nos loulous.Toute la journée nous serons sollicitées. Beaucoup laissent des dons, d’autres envisagent une adoption dans le futur, d’autres encore seraient intéressés pour devenir famille d’accueil. Nous avons également le bonheur de revoir des familles qui ont déjà adopté et des familles d’accueil. C’est toujours un plaisir de les revoir et d’avoir des nouvelles des toutous.

 

La journée passe très vite, et il fait très chaud. Nous n’avons même pas le loisir d’assister   aux   tournois   de   chevaliers, aux   joutes  d’armes  et  aux démonstrations de fauconneries. Heureusement, ceux-ci défilent devant notre stand. Très remarqués : une gente dame montée sur un splendide FRISON noir, accompagnée d’un chevalier à l’armure étincelante chevauchant un très beau cheval portugais ; un marchand de paniers d’osier et ses adorables petits ânes, des artistes sur échasses sortis tout droit d’une bande dessinée d’ARLESTON ET MOURIER ; tout particulièrement un grand escogriffe couvert de peaux de moutons qui intrigua beaucoup les chiens, et un homme monté sur un énorme mais néanmoins paisible buffle suivi d’un gentil lama en liberté.

 

Le soir, un peu anéanties par la foule et la chaleur les gentes dames et leurs aimables loulous regagnèrent leurs pénates.

 

 

Le Dimanche 3 Septembre :

 

Plus reposées et avec de nouveaux loulous nous sommes prêtes à affronter une nouvelle journée ensoleillée et une foule plus dense. Promenade autour du site : nous découvrons sur les hauteurs un enlumineur, des tisserandes, un potier, un fabriquant d’armes et un apothicaire de plantes. Mais les spectacles commencent déjà et un groupe de TROLLS chevauchant des DINOSAURES accompagnés de GOBELINS effrayants entourent une charrette de bois dans laquelle se trouve une cage contenant des bébés DINOSAURES animés et un nid contenant les œufs des dîtes bestioles. Beaucoup d’enfants, les yeux pleins de magie, badaient devant ces énormes monstres. Heureusement quelques fées colorées étaient là pour rassurer ce petit monde.

 

Il commence à faire très chaud et la foule arrive. Nous sommes toutes sollicitées. Beaucoup de succès pour nos protégés. Encore beaucoup de spectacles durant ces journées très bien organisées. En fin de journée, le vent se lève brusquement emportant nos panneaux ; cela ne dure pas, mais au loin, s’amoncellent de gros nuages gris. Ceux-ci n’éclateront qu’à la toute fin des médiévales. OUF ! Vite nous retirons nos parures de gentes dames, rentrons les élégants loulous dans les voitures et sous une pluie diluvienne, démontons notre stand au milieu de l’affolement maitrisé des autres participants.

 

Lessivées dans tous les sens du terme, nous regagnons nos domiciles respectifs avec des rêves plein la tête et les cheveux humides.

 

Nous espérons pouvoir être à nouveau présentes AUX MEDIEVALES DE 2019 pour assister à de nouveaux spectacles de qualité.

 

Nous remercions chaleureusement tous les bénévoles qui ont su rendre notre séjour agréable et ont tout mis en œuvre pour que tout se déroule bien !

 

IL FAUT RECONNAÎTRE QUE C’EST UN SACRE TRAVAIL !!

 

Michèle.

 

 

Réagir


CAPTCHA